Cine sin autor / le Cinéma sans Auteur

On a lu le manifeste du cinéma sans auteur, et on y a trouvé pas mal de billes pour nourrir notre réflexion. Curieux de rencontrer cette équipe pour en savoir plus sur leurs pratiques concrète et peut-être faire des choses ensemble.

Vous pouvez télécharger ici quelques documents, en espagnol et en anglais :

 

Voilà comment ils se présentent sur le site en français :

Le Cinéma sans Auteur (CsA) est un mode de réalisation socio-cinématographique basé sur l’utilisation d’une caméra immersive, participante, inclusive et horizontale, partagée entre des techniciens du CsA et des collectivités exclues du monde audiovisuel et cinématographique (habitants de quartiers, monsieur tout le monde, etc.).
Les outils techniques sont mis à la disposition des habitants et au service de leurs imaginaires, de leurs visions, de leurs idées et de leur vécu.
Nous créons avec chaque participant des temps de tournages et des temps de visionnages de ces rushs pré-montés, suivis de réflexions tant sur le contenu que sur l’esthétique du matériel pour faire avancer le scénario du film.
 

L’environnement naturel des habitants, le quartier (Plateau-Monde) se transforme momentanément en Plateau de cinéma. Le modèle de production du CsA s’adapte au temps social, aux rythmes de vie et aux activités quotidiennes des différentes personnes participantes. Ainsi, le Plateau-Monde se peuple petit à petit de différents processus de réalisations de films (courts-métrages, moyens ou longs-métrages), à des rythmes et des lieux divers que nous regroupons dans un et/ou plusieurs DvDs, ceux d’habitants et d’un quartier.

Le CsA est né d’une étude critique de l’Histoire du cinéma et de la nécessité de «situer» les savoirs et savoirs-faire audiovisuels dans une pratique populaire et quotidienne. C’est en renonçant à la notion d’auteur tel qu’elle a été construite en Occident que l’équipe du CsA se met à disposition des personnes «sans connaissance» préalable autour de cet art. Cinéma sans Auteur vise une émancipation sociétale par le biais d’une fabrique d’images cinématographique commune, horizontale et populaire.
 

Depuis 2006, CsA crée des interventions audiovisuelles, notamment à Madrid, engendrant création collective, appropriation sociale de l’art et connaissance critique sur l’individu et la réalité sociale qui nous entourent.

 

A l’origine le projet est espagnol, vous trouverez plus d’information sur le site en langue espagnole, qui est aussi plus actif : http://www.cinesinautor.es/

 

Si vous ne comprenez pas la langue, allez sur le site de Toulouse : https://cinemasansauteur.wordpress.com/