LES EXPÉRIMENTATIONS AU LONG COURS


 

LA BATAILLE DE LA PLAINE

Feindre, ce n'est pas proposer des leurres, c'est élaborer des structures intelligibles. La poésie n'a pas de compte à rendre sur la "vérité" de ce qu'elle dit, parce que, en son principe, elle est faite non pas d'images ou d'énoncés, mais de fictions, c'est à dire d'agencements entre des actes.

Rancière, Le partage du sensible

On appelle Bataille de la Plaine le documentaire-fiction utopique que nous sommes en train de fabriquer collectivement depuis le printemps 2016.

 

Après la session #1 du DSML autour du film la Commune de Peter Watkins, une idée folle est née : celle de proclamer la Commune Libre de la Plaine à Marseille ! Après la projection de la Commune (de Paris, 1871), un groupe a profité de la journée de discussion pour échafauder un scénario, comme un point de départ de l'aventure : la mairie de Marseille a rennoncé à son projet de requalification et de montée en gamme du quartier de braillards, la Plaine. Mais elle a aussi complètement abandonné le territoire à ses habitants : plus de voirie ni de services publics. La Plaine devient le quartier Sans Nom.

De là se décline une expérimentation totale : réalisation collective d'un film, dérushages publics, ateliers d'écriture... Les étapes s'égrainent le long de ce processus de réalisation en mouvement.

Faire la ville : rôle des collectifs

Faire la ville : rôle des collectifs

Participation de primitivi à un séminaire à Saint-Denis (Paris 8)

Atelier d'écriture collective

Atelier d'écriture collective

Nous étions conviés dans le cadre du festival la Première Fois à présenter le projet de la Bataille de la Plaine.

Séance de dérushage collectif

Séance de dérushage collectif

En octobre 2016, une projection en Plaine Air était organisée en vue de visionner les rushes en commun.

La Commune libre de la Plaine

La Commune libre de la Plaine

Tournage de la proclamation de la commune libre de la Plaine.

Rencontre autour de la Commune

Rencontre autour de la Commune

DSML session #01 : Le cinéma = principe actif de transformation sociale.

LES ATELIERS A LA BUSSERINE

Un des volets du DSML consiste dans des ateliers audiovisuels hebdomadaires qui ont lieu depuis septembre 2016 avec des habitants du quartier de Picon-Busserine.

Ses résidents y sont malmenés depuis des mois par des travaux multiples et simultanés (aménagement d'une voie rapide, réhabilitation du quartier, rénovation des appartements). Certains se munissent des outils de la vidéo pour contribuer à la résistance.

Primitivi se fait passeur de savoir-faire.

.

L'avenir de l'imaginaire

L'avenir de l'imaginaire

Un film réalisé dans le cadre de l'atelier à la Busserine.

Tentative de concertation

Tentative de concertation

" C'est une rénovation au rabais pleine de malfaçons "

Pas de quartier

Pas de quartier

Premier film réalisé suite à l'assemblée du 28 mai 2016.

Fête des voisins à la Busserine

Fête des voisins à la Busserine

Atelier, tournage et projection dans la lucarne

LA LUCARNE

LA LUCARNE DANS NOS TÊTES

LA LUCARNE DANS NOS TÊTES

CONCEPTION DE LA LUCARNE