Super 8, Super Luttes, Super love

Qu’est-ce que le cinéma ? Rien.

Que veut-il ? Tout.

Que peut-il ? Quelque chose.

 

Du 12 au 14 juin 2015, le Collectif des Scotcheuses invitait dans différents lieux de Marseille (La Rouille, L'embobineuse, Le Jardin de Gibraltar) pour une série de propositions variée. Le vendredi soir à la Rouille, 2 autres collectifs présentaient leurs films, 360° et même plus et Primitivi. Ça donnait une programmation très hétérogène dans la forme et pour le coup hyper chouette à mettre en résonnance.

 

Voilà le pitch de la soirée :

 

Projections et discussions : Comment le cinéma peut accompagner la lutte, l’aider, la nourrir ?

Quels cinémas pour quelles luttes ? Nous sommes des collectifs d’ici et d’ailleurs, et nous fabriquons des formes cinématographiques qui se mettent aux endroits de lutte politique, activiste, autonome.

Nous vous invitons à venir partager ces objets, découvrir des collectifs de filmeurs, leurs formes et nous discuterons à l’issue des projections pour interroger les questions des luttes et des cinémas. Avec 1h30 de films courts de 360° et même plus, de Primitivi et des Scotcheuses.

Vous pouvez charger ici un document

plus détaillé

de présentation

de l'évènement.